Comment naît une idée géniale : Dentiste à Paris MontreuilComment naît une idée géniale
Votre Dentiste à Paris Montreuil

Encore étudiant en dentisterie et en biochimie structurale, François Duret, qui n'a que 22 ans, cherche une réponse à un problème à la fois physique, chimique et biologique :
Comment enregistrer une empreinte réellement précise des dents et des mâchoires alors que les surfaces dentaires et muqueuses sont en remaniement permanent ?

En effet, la couche superficielle d'émail des dents "bouge" littéralement - bien sûr, à très petite échelle.
Elle se dissout et se reconstruit en surface au gré de l'acidité de la bouche qui change constamment.
Quant aux espaces édentés que l'on doit enregistrer pour une prothèse amovible, c'est encore pire puisque les muqueuses sont des surfaces souples, même si elles recouvrent de l'os.

Or, le prothésiste qui conçoit couronnes et prothèses amovibles a besoin d'un moulage le plus précis possible pour travailler. Ainsi, une empreinte classique possède déjà une première marge d'erreur. Par la suite, et jusqu'au stade final de fabrication, les sources d'erreur se multiplient à chaque étape.